Le temps en voyance.

horloge.jpg« Le temps est l'obstacle des voyants »

Combien de cabinets se vantent-ils de donner des prédictions « datées avec précision »? -- C'est que la datation en voyance n'a rien d'évident, en vérité elle n'est même parfois tout simplement pas possible.

Comment expliquer que souvent les faits soient clairs, mais pas le moment de leur déroulement?

Situer les événements dans le temps est certes possible, mais il est source de beaucoup d’approximations. Ce qui fait dire qu’il y a souvent une marge d’erreur en voyance.

Souvent mes voyances sont sur une année, je m’appuie pour se faire sur les tarots qui me permettent de plus ou moins situer le temps.

L’éthique et la déontologie qui régissent le métier de voyant doivent conduire le professionnel à tenir un langage de vérité au consultant quitte à lui avouer les limites de la voyance. Les voyants sont loin d’être des machines. Ils peuvent présenter des moments, des périodes de temps qui se prouvent, mais il est très ardu de déterminer le temps par rapport aux perceptions. En d’autres termes, il est très délicat voire impossible pour un voyant de se figer sur une date exacte à l’occasion d’une séance de voyance.

Ce que je donne comme exemple le plus souvent est celui de cette consultante venue en rdv un été.

Une des premières choses que je lui dis c’est qu’elle va changer de travail dans l’année qui vient, me basant sur les tarots qui confirment la chose. Celle-ci me répond qu’elle vient de changer de poste en interne et qu’elle n’a aucunement l’intention de changer étant protégée par son statut. Je n’arrive pas à me détacher de ce changement malgré ce qu’elle a pu me dire. Je reviens sur cet événement que je perçois. Je ressens des difficultés à venir avec ses subordonnés, un changement de lieu de travail, une fonction différente dans un bâtiment dans lequel elle n’a pas encore mis les pieds. Je situe cela vers le printemps de l’année suivante. Deux ans plus tard le téléphone sonne, une dame demande rdv. A son arrivée je la reconnais immédiatement, elle me raconte mes prédictions deux ans plus tôt, et m’annonce que ce changement avait bien eu lieu, mais non pas au printemps de l’année suivante mais un an et demi après sa consultation. Changement de bâtiment dans la même institution, difficultés avec certains collègues dans son ancien poste,…

Tout cela non pas six mois après la consultation mais un an et six mois après.

Le notion de temps en voyance n'existe pas de manière absolue. Malgré l'envie de bien faire, d'être le plus précis possible, les cartes peuvent vous tromper sur le temps, ce qui entraine le plus souvent des retards par rapport aux prédictions. Soyez donc prudent lorsqu'on vous promet des dates précises (un voyant n'est pas une horloge suisse) qui peuvent tromper le consultant avec des messages publicitaires d'accroche.

D.T.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau