consultation

Durée d'une consultation

A mon avis, la durée d'une consultation pour qu'elle soit complète et efficace est d'une heure environ , si la situation l'exige il m'arrive souvent de garder mon consultant une heure trente voir plus.

Certains voyants estiment qu'au delà d'une vingtaine de minutes il n'y à plus rien à voir, donc à dire. Si l'on se contente de dire strictement la bonne aventure, on peut en effet concevoir des séances relativement courtes.Mais une bonne consultation ne se limite pas à cela. Après avoir découvert les problèmes présents ou à venir, le role du voyant est de conseiller son consultant en fonction de son ressenti. Souvent, il faut prendre le temps d'écouter, calmer,mettre en garde, être pour eux pendant quelques instant une oreille, un guide et un confident. Ce qui est impossible en une vingtaine de minutes.

Cependant, il ne faut voir aucun rapport entre le prix et la durée. Un voyant ne devrait pas être rétribué au temps passé mais à la consultation. Ce qui de nos jours est de moins en moins le cas, surtout lorsque les lignes de voyance facturent à la minute les prestations.

D.T.

Votre numéroscope du premier trimestre 2012

Voici le numéroscope du premier trimestre 2012 publié dans LIZ magazine.lizmag-janvier.png

Retrouvez-moi dès septembre dans liz magazine.

Dès septembre 2011 la nouvelle rubrique Numéroscope voyance sera créée sur Lizmag.fr, Lizmag.be.

Le magazine en ligne Franco-belge qui draine déjà plus de 30 000 visiteurs chaque mois me permettra de vous faire partager ma passion pour la numérologie et la voyance.

Dès novembre le magazine sort en version papier sur la France et la Belgique. Je remercie déjà Christelle la rédactrice en chef du magazine de me faire confiance, et de me permettre d'informer les gens sur ces disciplines.

D.T.

Choisir son voyant.

Publicités dans la rue, les journaux, les magazines spécialisés mais aussi à la télévision et à la radio, nombreux sont les professionnels de la voyance à vous proposer leurs services. Mais lequel est fait pour vous ?

Avant toute chose, il est important de rappeler que la décision de choisir un voyant est un acte important : pensez au long terme, tout comme vous choisissez un médecin, un professeur ou un avocat compétent qui pourra vous suivre et vous épauler sur plusieurs années.

Souvenez-vous seulement que la relation voyant-consultant doit être harmonieuse, placée sous le signe de la confiance, sous peine de résultats décevants. Si vous ne ressentez pas cette affinité nécessaire, mieux vaut mettre un terme à la relation, quelles que soient la réputation et la renommée du professionnel.

Au début de la consultation soyez détendu!

Les premières minutes de consultation sont primordiales : c’est là que le voyant va essayer de se brancher sur votre fréquence. C’est pour cela qu’il est important d’être détendu, d’essayer de maîtriser son émotivité afin de minimiser les interférences. Dites-lui seulement ce qu’il est nécessaire qu’il sache pour vous aider, mais ne partez pas dans une discussion interminable sur tout ce qui vous ennuie ou vous rend malheureux dans la vie ; la qualité de ses visions (et donc de ses prédictions) s’en ressentirait fortement.

Ne vous fermez pas si le voyant vous annonce des choses à l’encontre de ce à quoi vous vous attendiez. Enregistrez un maximum d’informations, et pas seulement celles qui vous confortent dans une idée ou dans un état d’esprit. C’est là qu’intervient la véritable responsabilité du consultant : il faut être assez mûr et honnête envers soi-même pour concevoir qu’on puisse avoir fait fausse route, et que ce n’est pas forcément le médium qui s’égare. Il a un message à vous faire passer, sachez le décoder, plutôt que de le refuser en bloc sous prétexte que ce message vous paraît utopique, impensable, irréel. Dans tous les cas, ne vous attendez pas à ce que le praticien règle tous vos problèmes et vous donne toutes les solutions pour avoir une vie meilleure. Il n’est pas magicien, son rôle est d’éclairer les chemins de votre avenir : à vous ensuite de prendre la bonne route.

Après la consultation, le mot d'ordre doit-être: PATIENCE

Beaucoup de professionnels affirment qu’une date précise intervient très rarement dans les visions ; on parle plutôt en terme de saison, d’ambiance, de période. En revanche méfiez-vous de ceux qui vous indiquent que vous allez gagner au loto le 8 avril… Surtout, gardez bien en tête les conseils du médium. Il se peut que les jours, les semaines ou les mois venant lui donnent raison.

Evitez les consultations à la chaîne 

Bien sûr, ces quelques conseils perdent leur sens si vous succombez à une boulimie de consultations. Plus de 1 ou 2 consultations par an n'est en général pas nécessaire. Poser la même question plusieurs jours de suite à un ou plusieurs voyants ne sert à rien, sauf à vous embrouiller l’esprit. Après une consultation, essayez donc de prendre un minimum de recul, et laisser les signes du destin venir à vous, pour mieux les gérer émotionnellement et les maîtriser concrètement. Enfin, n’oubliez pas qu’il n’y a pas de fatalité : quelle que soit la prédiction du voyant, bonne ou mauvaise, c’est vous qui dirigez votre vie. Ne cédez pas à la passivité. Restez acteur de votre propre existence…

 

 

Retrouvez-moi sur facebook.

  Modernité oblige, j'ai depuis peu enfin ouvert un profil facebook.

  Retrouvez-moi dès aujourd'hui sur mon profil: David Tesnier

  J'y ajouterai des infos sous peu.

 

 

 

 

 

 

Bonne et heureuse année à tous !!!!

Voyance par plateforme téléphonique.

Les consultations de voyance par plateforme audiotel ou par téléphone à la minute sont présentées par certains voyants et voyantes comme qualitativement équivalentes aux consultations par téléphone.

La réalité est tout autre!

Les consultations téléphoniques sont à la "mode", il est facile de trouver un voyant en quelques clics de souris, immédiatement disponible, sans attente, sans prise de rendez-vous. Vite consommé, vite digéré, on a encore faim après. Le Mac Do de la voyance est né depuis quelques années déjà.

La voyance au téléphone est devenue au fil du temps un produit, une réponse à une angoisse, une faiblesse passagère, vendue à prix d'or par des sociétés commerciales. Tout cela au détriment de la "vrai voyance", celle où on prend le temps d'effectuer une voyance de qualité.

Certains pseudos médiums sur des plateformes semblent avoir oublié ou n'avoir jamais entendu parlé de ce que le mot "voyance" veut dire. Certains vrais et bons médiums ont décidé de faire de l'audio, mais ils n'y sont présents que de manière sporadique. Bien souvent au bout du fil ce ne sont que des étudiants ayant besoin de se faire un peu d'argent, des tarologues ou cartomanciens débutants ou n'ayant pas réussi à faire leur propre clientèle. Bref, on est bien loin de la véritable voyance et des véritables voyants. 1 à 2 consultations par an sont largement suffisantes!!! Aucune plateforme téléphonique ne vous donnera ce conseil! Le seul but étant de profiter au maximum de votre faiblesse passagère prenant un maximum d'argent au passage.

Avant l'audiotel et les plateformes la voyance était encore une chose fragile et merveilleuse, un véritable échange entre 1 voyant et 1 consultant.

 

D.T

Pourquoi une consultation de voyance?

Le profil des consultants est évidemment très diversifié, néanmoins dans la plupart des cas la clientèle d'un médium est constituée d'un nombre important de personnes qui souhaitent être honnêtement informés de passages délicats qui pourraient survenir au cours de leur vie.

La voyance offre une réponse à leurs questions, et permet d'anticiper les moments délicats dans la vie de l'individu.

Lorsque l'on parle de voyance on fait souvent allusion au mot « éclairer » comme si dans une pièce plongée dans le noir complet, le voyant pouvait anticiper les obstacles et visualiser les meubles et objets.

 

Prévenu de ces obstacles grâce aux prédictions, le consultant ne navigue plus aveuglément, il peut se préparer et mieux gérer les situations le moment venu.

Le rôle du médium est d'avertir le consultant, ensuite, libre à ce dernier d'en faire ce que bon lui semble.

Suivant ce que le consultant fera de ces informations, le futur tel qu'il est écrit lors de la consultation risque de s'en trouver modifié. Rien n'est écrit de manière définitive.

 D.T